Immobilier ancien en Ile-de-France : les prix font de la résistance

La Chambre des notaires de Paris Ile-de-France confirme un tassement des transactions dans l’immobilier ancien dans la région parisienne. Entre juin et août compris, 35 000 logements anciens (tous biens confondus) ont été vendus en Ile-de-France, un nombre en recul de 19 % par rapport à la même période en 2011 et de 26 % par rapport à la période de forte activité de 1999-2007. Malgré ce ralentissement de l’activité, les prix résistent et se maintiennent à un niveau élevé. En petite couronne, le prix au m2 des appartements anciens a légèrement augmenté en 3 mois de 1,3 %, à 4 450 €/m2). En grande couronne, la hausse est de 1 %, à 3 130 €/m2. Pour les maisons anciennes, les prix ont progressé en moyenne de 2,2 % (+ 3 % en petite couronne, + 1,8 % en grande couronne). Le prix unitaire d’une maison en Ile-de-France s’établissait à 312 800 € à la fin du mois d’août. À Paris intra-muros, le prix de vente au m2 des appartements anciens s’établit à 8 440 €, soit une hausse de 1,2 % en 3 mois. Selon les notaires, « les dernières projections des prix, calculées (…) sur les avant-contrats de vente, indiquent que les prix des appartements à Paris vont se stabiliser (sans baisser) pendant les derniers mois de l’année 2012 autour de 8 500 € le mètre carré ».

© 2012 Editions Francis Lefebvre