Immobilier en Ile-de-France : les prix résistent

« Au 3e trimestre 2012, le marché immobilier francilien, tous logements confondus, est dominé par l’attentisme, tant chez les acquéreurs que chez les vendeurs. Les prix des appartements et des maisons se stabilisent, à un niveau encore élevé », indique la Chambre des notaires Paris-Ile-de-France dans sa dernière note de conjoncture. La baisse du volumes des ventes de logements dans la région parisienne se confirme : le nombre de transaction a diminué de plus de 20 % sur un an à fin septembre. Les prix se maintiennent à des niveaux élevés : 5 590 € le mètre carré en moyenne pour un appartement ancien, soit une hausse de 0,3 % sur un an (4 480 €/m2 en petite couronne, + 0,3 %, 3 140 €/m2 en grande couronne, – 1 %, et 8 440 €/m2 à Paris intra-muros, + 0,8 %). À Paris, l’arrondissement le plus cher reste le 6e, avec un prix moyen de 13 520 €/m2. Le 19e et le 20e demeurent les arrondissements les plus abordables (respectivement, 6 700 €/m2 et 7 120 €/m2). Sur un an, les augmentations les plus fortes sont enregistrées dans le 3e arrondissement (+ 4,9 %) et dans le 13e arrondissement (+ 4,1 %). S’agissant des maisons, le prix unitaire moyen s’établit à 311 400 € (- 1,2 % sur un an).

 © 2012 Editions Francis Lefebvre