La progression des loyers reste soutenue

Les loyers du secteur privé se situent sur un rythme annuel de progression de 2,4 % depuis le début de l’année, alors que la progression des prix à la consommation se maintient à + 1,9 % sur un an. Dans sa dernière note de conjoncture publiée ce matin, l’Observatoire CLAMEUR explique ce rebond principalement par les tensions saisonnières habituelles du fait de la rentrée universitaire, les tensions structurelles de certains marchés particulièrement déséquilibrés (Paris, la 1ère couronne, certaines grandes villes universitaires), et peut-être aussi par les incertitudes pesant sur les évolutions futures des recettes locatives qui auraient entraîné des hausses plus vives qu’à l’accoutumée. Pour autant, dans 20 % des villes de plus de 100 000 habitants suivies par CLAMEUR, les loyers baissent depuis le début de l’année 2012 (Montreuil : – 5,3 %, Mulhouse : – 2,5 %, Le Mans : – 2,2 %, Roubaix : – 0,9 %, Angers : – 0,8 %), tandis que dans 42,5 % de ces mêmes villes, ils progressent moins vite que l’inflation.
© 2012 Editions Francis Lefebvre