Les Français sont toujours dans l’attentisme dans leurs intentions d’achat immobilier

Près de 3/4 des Français (71 %) jugent que la période actuelle est défavorable pour réaliser un projet immobilier et la même proportion (74 %) n’a pas confiance dans les mesures annoncées par le gouvernement pour améliorer la situation du marché de l’immobilier et du logement.

Dans ce contexte, les Français sont désormais 28 % seulement à envisager un projet immobilier d’ici à 2 ans, soit une baisse de 5 points par rapport à septembre 2011, selon les résultats du 3e baromètre Ifop / Explorimmo. Le principal frein à l’investissement est le manque de moyens financiers, invoqué par 49 % des personnes interrogées.

Cependant, le budget approximatif que ces acquéreurs potentiels entendent consacrer à leur projet immobilier est en hausse, à 213 074 € en moyenne, contre près de 203 000 € en septembre 2011 et un peu plus de 209 000 € en janvier dernier. L’enquête révèle que l’apport personnel annoncé est également significatif : près de 93 000 € en moyenne, soit 36 % du budget total. 15 % des répondants indiquent toutefois ne pas disposer d’apport personnel pour le moment, et 14 % déclarent disposer de 1 à 10 % d’apport.

Les autres principales réponses de l’enquête sont similaires aux observations des vagues précédentes ou se renforcent : le souhait de changer de résidence principale prime toujours sur l’acquisition d’un bien locatif, l’achat dans l’ancien demeure privilégié, l’attrait pour les maisons se renforce et la province séduit davantage que l’Ile-de-France, même chez les franciliens.

© 2012 Editions Francis Lefebvre