La garantie perte d’emploi

Cette garantie optionnelle conçue essentiellement pour les salariés du privé a pour objectif de les aider à faire face à d’éventuelles difficultés financières à l’occasion d’une période de chômage. Cependant, il est préférable de rester méfiant vis-à-vis de cette garantie car il s’agit trop souvent d’un « miroir aux alouettes » : en effet, elle offre des garanties beaucoup trop restrictives (délai de carence, remboursement partiel et limité dans le temps des échéances du prêt) mais surtout, elle est extrêmement onéreuse ! Sachez aussi que tous les contrats ne sont pas identiques et ne couvrent parfois que des types de pertes d’emplois bien définis. Par exemple : les licenciements concernant les contrats de travail à durée indéterminée pour lesquels l’état verse des prestations compensatoires.
A noter que cette garantie est très rarement exigée par les organismes bancaires.

Bon à savoir !

Pour bénéficier de cette garantie, vérifiez bien que vous êtes en situation de CDI à la date de souscription si cela est exigé par le contrat que vous choisirez.

Haut de page