La renégociation de crédit immobilier

Si vous réalisez qu’au moment où vous avez souscrit votre crédit immobilier, les taux d’intérêt étaient plus élevés qu’aujourd’hui, vous avez la possibilité de demander à votre banque la baisse du taux de votre crédit immobilier. Vous pouvez également entamer une renégociation de crédit immobilier afin d’en allonger la durée. Ainsi, vous bénéficiez de la baisse des taux et en plus, vous réduisez le montant de vos mensualités. Mais avant toute chose, il faut que vous soyez certain que l’écart entre le taux de votre crédit immobilier initial et l’actuel soit de 1 % pour que votre renégociation soit intéressante. Attention, dans la majeure partie des cas, dans les dernières années, on ne rembourse que le capital (et plus les intérêts). Il est souhaitable de faire des simulations et voir la somme totale que vous pouvez gagner.

En ce qui concerne les indemnités de remboursement anticipé, (plafonnées à 3 % du capital restant dû), sachez que dans le cadre d’une renégociation de crédit immobilier, vous avez tout intérêt à essayer de les diminuer ou bien à les annuler. Les frais de dossier méritent d’être réduits au strict minimum.

Si vous décidez de renégocier votre crédit immobilier, profitez-en pour débuter des négociations concernant votre assurance décès invalidité. En effet, si vous parvenez à obtenir un nouveau taux et donc un nouveau montant de crédit immobilier, il faudra établir un nouveau contrat d’assurance emprunteur.

Bon à savoir !

La renégociation de votre crédit immobilier ne serait pas avantageuse si vous avez déjà remboursé 70 % de la somme empruntée car les frais annexes seront plus importants que le gain obtenu en diminuant votre taux d’intérêt.

Haut de page